Belsunce session

Belsunce session

J’ai participé à une session du Belsunce Drawing Club et redécouvert le plaisir de gribouiller entre potos en bafrant des cookies ! Le même plaisir que de gribouiller au CDI du collège sans la sorcière ménopausée qui joue au KGB en regardant par dessus ton épaule (oui, la documentaliste). Simple. Pur. Un vrai plaisir quoi ! Car à force de se mettre au défi de s’améliorer, d’ajouter des couches de sophistication à ma pratique (putes Coke Flingues 2 est en vente au fait) je perds un peu ce truc là. C’est pour ça que ce genre de session fait du bien à la tête, mais ça fait aussi du bien au dessin. Ça rouvre des chakras, l’identité profonde remonte à la surface (les petits traits, t’as vu) et les envies aussi. Pour tous les dessineux qui peinent à retrouver le feu sacré ou la motiv’ ce genre de session est une bonne piste ! En tout cas moi j’y retourne asap.

Un grand merci à Nawyr l’instigateur de ces sessions !

Frank Miller es-tu la ?

Laisser un commentaire